Le Moustache Café : ne vous méprenez pas ce n’est pas un coiffeur !

Le Moustache Café : ne vous méprenez pas ce n’est pas un coiffeur !

18/10/18

C’est avec un grand plaisir que j’ai découvert cet endroit qui permet non pas de se faire tailler la moustache (ça prête à confusion : il y a tant d’ouvertures de barbiers dans Paris en ce moment !) mais de siroter un thé, ou manger sur le pouce.
Ce salon de thé est situé aux abords des quais de seine de Paris dans le 13ème arrondissement non loin du grand complexe MK2 cinéma et plus précisément au 10 rue Raymond Aron à Paris dans le 13ème arrondissement. Sa devanture est moderne puisqu’il est dans un bâtiment très récent (le quartier est en pleine expansion, un peu comme un « La Défense 2 »). Ce style ne lui empêche pas d’être un lieu cha(t)leureux qui offre un esprit loft ; c’est très cosy, on s’y sent vite bien.
Et oui, sa particularité, règne dans le fait qu’il accueille des chats : ce concept venu tout droit du Japon a su séduire les français et euh les parisiens. Il faut dire que les appartements dans la capitale sont souvent de petites surfaces et ne permettent pas forcément à nos amis les chats de s’épanouir.

Une expérience positive

Dès l’entrée, vous arrivez dans un sas joliment décoré. En effet, la porte du Moustache Café  est fermée pour éviter que les chats ne s’échappent sur la route ! Vous êtes accueillis avec courtoisie et invité à laver vos mains avec du gel hydroalcoolique.
Une fois assis, vous êtes amenés inévitablement à tout observer. La décoration est délicate et réalisée avec goût, tout est dans le détail.
Vous avez d’ores et déjà sur la table un mémo vous indiquant les règles du café vis-à-vis des chats. Les cartes du menu sont clipsées par une figurine chat…bref so kawai. Vous en oublierez presque que vous êtes venus pour le concept et caresser des chats !...mais quelque chose vous frôle ! Nan pas une chose, une petite boule de poil, pour laquelle vous fondez littéralement en vous exclamant « il est trop mignon » !!!!

Déco de l'intérieur Lavage de mains

Règles de vie

Carte

Le paradis pour chats

Le Moustache Café est bourré de jeux, d’arbres à chat, et d’endroits pour se cacher : le paradis des chats. On les voit s’amuser, dormir comme des bébés et demander des caresses aux clients. C’est assez fun de tous les découvrir, ils ont des pelages si différents.

Les chats dormentJeux

DécorationChat noir

La possibilité d’adopter un chat via une association

Dès notre arrivée, Violette s'est faufilée dans notre sac : elle nous a littéralement adopté ! La serveuse nous a d’ailleurs indiqué qu’elle nous appréciait déjà beaucoup car c’est une chatte très timide (P.S : j’ai déjà Léon à la maison). Elle nous a tendu un livret où était marqué tous les chats du salon à adopter. J’ai trouvé que l’idée était géniale. Dans ce livret, vous avez par page une photo du chat son prénom, son surnom, sa date de naissance et son caractère : une belle initiative que je salue.

VioletteTrois chats

ChatsLivret des chats à adopter

Une carte fournie en adéquation avec l’univers

Quant à notre goûter (oui, c’est que nous sommes venues pour manger aussi !), c’était joliment présenté, visuellement et gustativement top. J’ai pris pour ma part un thé toffee caramel dans une tasse chat et une gaufre matou caramel ! Nous avons passé un bon moment dans un univers travaillé avec minutie à l’image des propriétaires plus que sympathiques.

Thé tasse chatGaufre Matou

Mon avis sur le Moustache Café

Cible : Tout public

Adresse : 10 rue Raymond Aron, 75013 Paris.

Période la plus favorable : En semaine / heures creuses, sinon pensez à réserver. Attention, le café est fermé les lundis et mardis.

Budget à prévoir : Raisonnable - les prix sont similaires à un salon de thé classique avec le concept original en plus !
Comptez 5 à 6 euros pour un thé et 5 à 8 euros pour un dessert.

Les +

  • Concept original - bonne idée pour sortir entre amoureux des chats
  • Prix abordables
  • Sympathie des propriétaires

Les -

  • Le café est un peu en retrait et mérite d’être plus connu

Partager
Laisser un commentaire