Faut-il oui ou non acheter un arbre à chat ?

Faut-il oui ou non acheter un arbre à chat ?

11/10/18

Léon a testé notre a(chat) !

En région parisienne, comme vous le savez, nous sommes loin de disposer d’une surface d’habitation vaste où nous pourrions ne serait-ce que faire l’oiseau avec nos bras pour faire une séance de sport ! Alors notre petite bête peut-elle vraiment s’épanouir pleinement dans un appartement sans jardin disposant uniquement d’un rebord de fenêtre ?

Attention, l’objet de cet article n’a pas pour sujet “est-il sérieux d’avoir un animal en appartement ?” La réponse étant claire, Léon a toujours vécu en appartement et fait des escapades au vert régulièrement. Il n’y a qu’à voir sa petite tête sur les photos pour vous confirmer qu’il est heureux. Et puis nous habitons nous même dans cette surface à l’année, non ?!

Arbre de faceLéon en haut de son arbre

Une sélection de pro

C’est Roméo qui a souhaité offrir à Léon un arbre à chat. Il était si motivé qu’il m’a même envoyé plusieurs modèles. Il fallait qu’il soit assez haut pour que notre chat puisse avoir un beau panorama sur l'extérieur. En effet, il était question de l’installer face à la fenêtre pour qu’il puisse avoir une belle vue !

Notre décision s’est portée sur le modèle Vesper disponible  sur Amazon et  sur d’autres sites comme Wanimo mais le prix était plus élevé (il a donc été facile de choisir). Quant au choix de la couleur ( il y a 2 choix possibles), on a peu débattu. Nous avons choisi la couleur “noyer”.

Un arbre à chat ? Non une oeuvre.

Nous avons attendu seulement quelques jours pour le recevoir. Une fois réceptionné, Roméo s’est empressé de le monter. Apparemment c’est assez “simple à monter” ! Notez tout de même que le colis est de 15 kilos (donc lourd). Bref, nous étions contents de notre achat d’autant qu’il faut le dire, il rend sacrément bien dans notre appartement : une vraie sculpture. Cet arbre est chic, tout en bois, de quoi donner un petit cachet à notre intérieur.

Arbre de loinNotre chat sur son arbre

La (non) réaction du chat

Pour en revenir au chat, Léon, n’a pas daigné y prêter la moindre attention pendant 3 longs jours ! Ce qui correspond concrètement à une éternité pour nous ! Nous avons donc décidé de le piéger. Oui, oui, nous étions de mêche pour faire en sorte que Léon comprenne que c’était pour lui et surtout à quoi ça servait. C’est qu’un arbre à chat,  c’est pour un chat, non ?  
Dans un premier temps, nous avons essayé de le mettre dans la partie boite = impossible. Il ressortait tout le temps. J’imagine que cela lui rappelait davantage sa cage de transport. On a aussi tenté de le mettre sur la partie haute... sans succès. Il sautait directement de son perchoir vers la table basse.
A noter que monsieur le chat, continuait de griffer le tapis de l’entrée et le canapé ! ... l’idée étant aussi qu’il se serve de l’arbre comme griffoir. C’est censé lui servir de défouloir pour qu’il n'abîme rien autour c’est-à-dire notre mobilier !

Le plan d’attaque

Nous avons ainsi décidé de mettre en place un véritable stratagème sans en passer par l’herbe à chat en poudre ! Bon okay, on a été plus radical à placer directement un pot d’herbe à chat fraîche acheté chez le fleuriste du coin. Le pot d’herbe solidement accroché sur son perchoir, au bout de quelques heures, Léon avec une grande hésitation a sauté sur son arbre (la hauteur faisait que monsieur le chat appréhendait). Il ressentait, j’imagine,  le besoin de mâchouiller son herbe. C’était quant à nous le constat d’une première victoire.
Les jours qui suivirent, Léon adopta totalement son perchoir pour admirer la vue de notre appartement situé au 3ème étage. Petit à petit, il comprit son utilité. Il commença par dormir dans sa “niche” ( ... le terme n’est pas réservé qu’aux chiens) puis à l’utiliser en griffoir (toppissime). A noter que pour cette dernière utilisation, nous prenions à chaque fois Léon en train de griffer ailleurs pour le replacer sur l’arbre à chat. Une manière pédagogique de faire comprendre au chat qu’il a le droit de griffer mais au bon endroit. Je ne vous le cache pas ça lui arrive tout de même de temps en temps de griffer sur le tapis de l’entrée. Nous avons acheter en supplément un griffoir en carton.

Léon dort sur son arbre

Mon avis sur l’arbre à chat

Cible : Chats (forcément) et particulièrement pour ceux qui ne sont pas en maison

Prix : 133,42 euros sur Amazon

Les +

  • La qualité du bois
  • L’esthétisme de l’arbre
  • Les coussins se retirent : pratique pour les laver

Les -

  • Le poids (mais preuve de sa solidité)
  • Livré sans herbe à chat
  • Le bruit quand le chat gratte sur les pylônes
Partager
Laisser un commentaire