La naissance de Ça pop la vie

La naissance de Ça pop la vie

13/09/18

Premier article, première entrée dans la sphère des blogueurs

Il était une fois l’histoire de Ça pop la vie

J’ai été un jour à votre place (vous lecteur) et suis désormais à votre place (vous blogueur) qui êtes à ce moment précis en train de me lire.
A force de gambader de blog en blog à la recherche d’infos variées sur des produits de beauté, des destinations à faire, des conseils de coiffure, des avis sur des restaurants…
Bref à choper à gogo les bonnes astuces un peu partout. Roméo m’a dit : “Mais toi, qui est une vraie pipelette et qui aime rédiger pourquoi ne ferais-tu pas ton propre blog ?” Abasourdie quelques instants, je me suis mise à y penser sérieusement. Je me suis alors embourbée dans les méandres de la création d’un blog.

Il s’en est suivi une floppée de questions...

1 - Quel axe choisir ? Dois-je aborder qu’une et unique thématique ?

Vacant de blog en blog, j’ai pu voir que certains se dédient à UN domaine, très pratique je l’avoue en tant que lecteur. Toutefois, moi qui ne suis pas une experte, je ne pense pas avoir la compétence de rédiger sur un même sujet (au risque de peu alimenter mon blog).
C’est bien trop restreint pour moi que de développer qu’un thème. J’ai envie dans ce blog d’aborder un peu de tout alors oui on peut passer du coq à l’âne. Et alors ? C’est mon blog :)
C’est un peu comme créer son propre gâteau, faire son chemin avec une identité personnelle. C’est mettre beaucoup de moi dans mes rédactions. J’ai déjà listé pas mal de sujets dont j’ai envie de parler. J’ai d’ailleurs commencé à rédiger (oups… ça n’empêche pas que celui-ci soit mon premier article publié ! ).

2 - Quel nom et quelle identité dois-je donner à mon blog ?

Si vous saviez par quoi je suis passée. A l'initial, je me suis dit, dois-je prendre un nom avec mon prénom ? L’idée m’est vite passée, j’y voyais un manque d’originalité, et puis je ne souhaitais pas me mettre en avant comme je l’explique dans la rubrique à propos.
Je me suis questionnée pendant une bonne semaine. J’ai fini par faire un brainstorming (= jeté d’idées in french) que j’ai envoyé à Roméo. Je lui ai demandé la lourde tâche d’en choisir uniquement 5 (sur les 28 proposés) et de les classer.
Une fois sa sélection réalisée,  je me suis amusée à regarder si ces noms étaient déjà pris sur Google (Facebook, blog, Pinterest, Twitter…). Roméo m’a aussi indiqué qu’il fallait checker sur OVH si le nom de domaine existait ou pas (ouille le côté technique arrive un peu en avance…).
Bref, j’ai tout fait. Il y en avait quelques-uns de pris. Le top 1 de Roméo (qui s'avérait aussi être le mien = et oui c’est ça l’amour) était “libre” mais je ne sais pas pourquoi je n’étais pas convaincue. J’ai marmonné pendant 2 à 3 jours. Je voulais envoyer du positif, un nom de blog qui bouge... Quelque chose qui tient de l’optimisme et du profitons de la vie maintenant parce que “demain c’est loin” dixit IAM.
Et PAF, miracle, j’avais deux autres noms en tête dont un me tenait bien à coeur. Roméo m’a dit sans hésiter “ça pop la vie :) ”, je lui ai répondu avec la même vigueur “Yahouuuu (j’ai mon nom de blog)”.
Il me fallait maintenant travailler une identité, en somme un logo, une typologie de couleurs etc. Bien sûr, certaines idées viendront au fur et à mesure et puis tout n’est pas “ancré dans la pierre”. J’ai procédé de la même manière pour concevoir un logo que pour le nom. J’ai fait plusieurs essais et je les ai passés en revue dans ma tête. Il était nécessaire de les visualiser en avatar et de penser à une déclinaison potentielle de ces logos que ce soit en terme de couleurs ou d’animations. Le choix s’est porté sur le logo que vous pouvez voir en en-tête. Simple et pop !

3 - Et techniquement ça se passe comment ?

Le nom étant approuvé, Roméo plus averti que moi, s’est occupé d’acheter le nom de domaine sur OVH. Grâce à ses compétences de développeur, j’ai pu avoir un blog à mon image sans passer par Wordpress ou autre. Un réel plus pour être indépendante, changer à souhait son template etc.
Ceci étant dit, il a fallu que je m'attelle à l’aspect juridique comme reporter des mentions légales, installer un  bandeau d’acceptation de cookies, et me renseigner sur le statut d’un blogueur. En tant que particulier, j’ai pu comprendre qu’on était exonéré d’impôt à partir du moment où la rémunération ne se situe pas au-delà de 305 euros.
Pareillement, mon blog n’étant pas un site de e-commerce, les mentions légales sont (en raccourci) surtout vouées à indiquer un moyen de communication en cas de litige : commentaires suspects, utilisation des données... Je ne suis pas une spécialiste en droit donc si vous voyez un couac sur le blog n’hésitez pas à me l’indiquer. Je ne voudrais pas aller tout droit en prison sans passer par la case départ et ne pas toucher les 20 000 francs (nostalgie du Monopoly) ! J’ai rédigé les miennes en me renseignant sur le site internet de qualité.

4 - Quelles longueurs doivent-avoir mes articles ? A quelle fréquence dois-je publier ?

Je me suis informée sur plusieurs sites comme le blog infos et le journal du blogueur. Au fond, au même titre que pour le choix des thèmes abordés, je me suis dit que je ferai comme "moi" j’en ai envie. Le but étant bien sûr que mon blog plaise mais pas au détriment de ce que moi je souhaite en faire sous prétexte que je dois respecter ci ou ça pour être mieux lu.
A tort ou à raison sans aucun doute, j’écrirai des articles long ou court, une fois par semaine ou une fois par mois qu’importe mais dans tous les cas l’alimenter régulièrement pour mon plaisir (et je l’espère fort le vôtre aussi).

5 - Faut-il mettre des liens d’affiliation, des articles sponsorisés, du parrainage… ?

Je dirais “pas forcément” mais le fait de publier des bons plans, d’avoir des recommandations sur d’autres sites de la même manière qu’être présent sur les réseaux sociaux aide à la notoriété d’un blog. Et soyons honnêtes, je doute qu’on fasse un blog pour ne pas qu’il soit visité.
De là, à dire qu’un blog est voué à faire "du fric"... ce n’est pas l’image que j’en ai. Si article sponsorisé il y a (comment vendre la charrue avant les boeufs), je veux rester naturelle sur mes écrits que ce soit “sponsorisé” ou non. Je suis davantage motivée pour tester que pour recevoir de l’argent. En somme, tout ce laïus pour vous dire que je compte être sincère et que c’est chose importante pour moi.

C’est parti et que ça pop la vie  !

Partager
Laisser un commentaire