Chronique d'une femme enceinte : 7 mois

12 Décembre 2020 #Grossesse # Endométriose # Maternité

Mauvaise nouvelle, j’ai été arrêtée même le télétravail est impossible, trop de contractions (extrême fatigue), le col n’est pas terrible. Ce n'est pas comme-ci on ne m’avait pas prévenue. Enfin, je ne suis pas non plus à un stade inquiétant où je dois être alitée c’est toujours ça mais je dois me RE-PO-SER. Néanmoins, tout effort est proscrit, merci mon canapé et à ma table basse pour cette mission affalée avec les jambes levées ! Il faut dire que je gonfle un peu aussi, ça tire un peu dans les jambes. Vive la grossesse !

Je n’imaginais vraiment pas cela comme ça… je sais qu’il y a pire et qu’il y a mieux. Je dois prendre mon mal en patience !

J’ai aussi commencé les cours de préparation à l’accouchement ce mois-ci à la maternité. Il y en a 8 pris en charge par la sécurité sociale, j’en ai un par semaine à peu près. Nous sommes vraiment en petit comité : 6 avec la sage-femme. C’est sympa je trouve de rencontrer d’autres femmes enceintes - je nous appelle le "clan des Obélix" hihi. Bon, on se compare forcément du moins j’ai remarqué que j’avais un mini ventre et bien bas par rapport aux autres ! C’est sans doute pour ça que l’asticotte me pèse énormément à la marche. Je pourrais basculer en avant :)

Pour tout vous dire, quand j’ai trop de contractions, j’ai comme l’impression de pousser. Apparemment, il s’agit de la zone qu’on appelle “périnée” , une partie du corps qu’il faudra entretenir après l’accouchement pour éviter d’avoir notamment des fuites urinaires…

Enfin bon, pour en revenir à nos moutons, les cours sont plus ou moins palpitants. Il faut dire que je suis capoute. Je manque de fer, un classique pendant la grossesse mais au moins c’est un moment de partage qui me sort du quotidien et surtout de ce second confinement parce qu’en somme j’ai vraiment l’impression de ne voir que mon appartement depuis le mois de mars !

Le premier cours, nous avons abordé les sujets qu’on allait traiter…On sait d’ores et déjà qu’à cause du coronavirus on ne visitera pas la maternité avant d’accoucher (bof bof). Ensuite que nous n’aurons pas de cours avec nos compagnons respectifs (bien dommage) et enfin que nous n’aurons pas le droit aux visites après l’accouchement. AAAAH et si point très important, dans la maternité où je vais accoucher, ils n’imposent pas le port du masque aux femmes enceintes et ça c’est vraiment rassurant parce qu’accoucher avec un masque : il y a de quoi suffoquer et faire un malaise !

Pour le second cours, il a fallu dessiner notre utérus et vagin aujourd'hui. Je ne vous cache pas avoir apprécié moyennement l’exercice. En fait, après, la sage-femme faisait une analayse comportementale de notre dessin donc bof sans compter que bon on n’a pas forcément révisé avant de venir. J’ai trouvé ça un peu moqueur mais bon.

Pour le troisième cours, nous avons discuté de ce qu’on allait perdre à l’accouchement, encore très “psychologique”. C’était sur notre place d’enfant qui devient parent, parent qui devient grand-parent etc. Et puis, toute la partie qui peut paraître pas très cool comme le fait que notre corps/ ventre sera tout moche, qu’on ne sentira plus le bébé (perte du monopole apparemment) bref pas mal de blabla pessimiste ; c’est à ce cours là que j’ai ramé pour garder les yeux ouverts. J’étais pas en désaccord avec ce qui était dit mais dur dur de se concentrer quand on est fatigué et puis je n’avais pas forcément besoin d’aborder ce type de sujet. Je pense de mon côté avoir pleinement connaissance de cela. La sage-femme nous a indiqué que certaines femmes tombaient dénues. Je vous avouerais que comme je n’ai jamais eu d’enfant… Je verrai bien mon ressenti au moment de l’accouchement. Heureusement qu’elle a conclu sur le fait qu’il y a bien plein de femmes qui font d’autres enfants (enfin qui ne s’arrêtent pas à un) parce que franchement ça n’était pas très joyeux son cours !

Pour le quatrième cours, j’étais beaucoup plus enthousiaste quant au contenu. Nous avons abordé l’accouchement physiologique dit “accouchement normal par voie basse”. Du coup là, c’était plus de l’ordre du déroulé de l'accouchement et de l’anatomie, j’ai bien aimé. Elle nous a parlé de la fissure et rupture de la poche des eaux, de ce qu’on appelle “le travail” et comment reconnaître aussi le “faux travail” afin de ne pas se déplacer à la maternité pour rien. Vous l’aurez compris c’était davantage à la E=M6.

Sinon, j'ai préparé ma liste de naissance pour l'asticotte, je vous en raconte un peu plus dans cet article.

Mon ventre commence, par contre, vraiment à exploser, ma cicatrice s’écarte de plus en plus. Je crains vraiment d’avoir une crête toute moche en plein milieu du ventre après l’accouchement. Je croise les doigts !

Après, j'ai assez mal en bas du dos et parfois quelques douleurs de sciatique qui se concentrent côté droit. La sage-femme m'a conseillé la ceinture Physiomat pour soutenir le ventre et réduire les douleurs lombaires. Je dois dire que ça soulage un peu à la marche même si ce n'est pas magique.

Je me demande ce que me réservera le mois prochain…

En tout cas, si vous avez raté un épisode vous pouvez lire mon témoignage du mois 6.

N.B : Mois 7 - 27 SG à 30 SG / 29 SA à 32 SA selon le site journaldesfemmes.fr.

P.S : les articles sont écrits à date mais publiés en décalage, superstition oblige...et puis temps logistique etc. aussi bien sûr !

Partager