Chronique d'une femme enceinte : 2 mois

18 Octobre 2020 #Grossesse # Endométriose # Maternité

Les fringales ont définitivement disparu et laissé la pleine place aux nausées depuis la 5 SA... et que c’est dur. Une impression d’avoir une gastro entérite mais sans vomissement (ouf), mon estomac fait un bruit incroyable. Chose étrange aussi, c'est l'hypersalivation j'ai très souvent envie de cracher et ça me donne mal au coeur que de devoir avaler cet excédent de salive (bon ok c'est pas glam mais ça reste un symptôme que certaines comme moi peuvent rencontrer hihi).

J’ai testé le Pulco citron dès le matin, à force d’en boire un peu trop ça m’a filé un aphte mais je ne sais vraiment plus trop quoi faire. En parallèle je prends Taïdo Nausea (complément alimentaire de gingembre), j’ai l’impression que cela m’a un peu calmée. J’ai hâte de passer ma seconde échographie de datation auprès d'une sage femme et être rassurée en entendant son petit cœur battre. C’est fou comme le temps passe lentement et d’autant plus en période de confinement.

Le positif, c’est que je n’ai plus de tiraillement pour le moment sur ma cicatrice. J’imagine que c’est par stade ; je vous raconterai tout ça en attendant voilà un aperçu de ma cicatrice au 2ème mois de grossesse :

Sinon que dire de plus, si ce n'est que ma poitrine prend plus de volume et ait toujours bien douloureuse.

Niveau vessie, les douleurs de l’endométriose ont l’air de me lâcher un peu. Du coup, comme je vous le disais plus tôt, la deuxième échographie approche, j’ai pris RDV chez une sage femme comme j’ai pu sur Doctolib (la période du Covid-19 n’est vraiment pas facile pour pouvoir prendre des RDV médicaux sans compter qu'il ne faut pas oublier son attestation de déplacement). J’avais envie d’avoir des conseils et une échographie un peu plus cocooning où on m’explique les choses car j’avais réalisé la première échographie de datation dans un centre de radiologie. Ce n’est pas que le monsieur était méchant mais bon je crois que le fait que ce soit un ventre ou un genou… 

Toujours est-il que j’ai dû de nouveau me rendre seule au RDV mais bon... 8 SA et des cacahuètes. Lors du RDV, j’ai pu voir et entendre son cœur battre : ça clignote à l'écran et puis ça me fait penser aux appareils pour entendre le bruit des baleines haha ! J’ai aussi pu voir sur l'écran que bébé était composé d’une tête et de 4 ébauches de membres c’est que ça doit aller :)

Comme vous l’aurez compris, la sage femme a pu dater un peu près la grossesse afin de planifier la première "vraie" échographie enfin une des trois obligatoires et remboursées (il y en a une par trimestre).

Sinon, les nausées persistent sans vomissement. Après 15 jours de prise, j’ai fini par arrêter le gingembre en complément alimentaire. En effet, ça a tendance à bouffer l’estomac pris à haute dose. Il fait des bruits piou toute la journée et le pire c’est la sensation de bateau qui tangue le soir au coucher. Je suis comme grouilli grouilla de l’estomac ça n’est pas le top. Entre nausée et estomac en vrac, il fallait faire un choix, j'espère avoir fait le bon ! En parallèle, le médecin m’a filé du Gaviscon et de l’Oméprazole. Je lutte parce que je me dis que ça ne doit pas être bon d’avaler des médicaments avec un petit bébé mais je finis par céder car je n’en peux plus. Le Gaviscon me donne tellement envie de vomir mais arrive à me calmer au coucher “un peu”. Je finis par prendre que l’Oméprazole, je dois dire que j’ai quand même l’impression que ça fonctionne.

Vivement que ça passe...il me paraît loin le passage du premier trimestre ! Je tiens tant bien que mal, je dois avoir un caractère horrible : merci à Roméo d’être là.

La suite des aventures le mois prochain…

Et pour celles et ceux qui auraient raté un épisode :), vous pouvez lire mon témoignage du mois 1.

P.S : les articles sont publiés en décalage, superstition oblige...et puis temps d’écriture etc. aussi bien sûr !

Partager
Poursuivre la lecture