Chamonix ou la semaine gastronomique

17 Octobre 2020 #Voyages #Cuisine #Food #Test

Nous sommes partis cet été à Chamonix avec Roméo, enfin à côté, nous avions pris une location bien sympa aux Houches. Cela nous a permis de souffler un peu et de respirer l’air pur après cette période de confinement. Vous me direz, nous avions réservé bien en avance sans savoir que nous subirions l’épidémie du coronavirus et que je serai enceinte… Nous avons enchaîné une semaine en Suisse (je vous en parlerai dans un autre article) et une semaine donc en Haute-Savoie aux alentours de Chamonix-Mont-Blanc.

Du coup, au vu de ma forme physique, nous n’avons pas pu réaliser nos randonnées habituelles d’autant que j’ai un zona qui est sorti en début de séjour me rendant toute flagada. Rassurez-vous, nous avons quand même fait quelques mini randonnées qu’on pourrait appeler “promenades”, et pris par exemple, le télécabine de la Flégère, situé au Praz de Chamonix pour pouvoir admirer la jolie chaîne de montagnes et notre cher beau gosse de Mont-Blanc !

C’est tellement beau ce coin ! Je ne vous cache pas que je n’avais jamais vu autant de monde là-bas en plein été. Il est vrai que la montagne a été si plébiscitée dans les médias dans ce contexte particulier, sans compter le fait que les français ont privilégié la destination France pour les vacances… Cela explique l’affluence incroyable.

En tout cas, on en a profité pour aller au restaurant tous les jours : une vraie cure gastronomique ! Quelques bémols, bien entendu, dans le choix de mes plats puisque je ne suis pas immunisée à la toxoplasmose et puis il y a aussi la listériose… ahah vive la grossesse dans la région du fromage et de la charcuterie ! Enfin bref, je vous mets mes avis concernant les restaurants que nous avons pu faire pendant notre séjour :)

La Moraine

La décoration du restaurant a été réalisée élégamment. Il y a vraiment un mélange du style savoyard et du style moderne qui donne un lieu très raffiné je trouve. Après, on y trouve aussi quelques instruments de torture (rire), on avait une espèce de broche à picots en ferraille à côté de notre table. Pour ce qui est de la cuisine, c’était pas mauvais du tout. Nous avons pris tous les deux des plats savoyards : assiette des alpages pour Roméo et pour moi tartiflette au reblochon ! On s’est fait plaisir sur les desserts, millefeuilles aux fraises pour Roméo et coupe glacée aux marrons / Mont-Blanc, bien sûr, pour moi (miam).

La Fine Bouche

Mon préféré ! Il faut le dire vite mais il est un peu excentré, proche d’un parking donc pas méga glamour, après, il vous suffit de lever les yeux et vous verrez (par beau temps bien sûr) le Mont-Blanc ce qui vous permet d’oublier lieu où il est situé. Le restaurant ne paie pas de mine, du moins, il fait petit et cocooning : moi j’adore ! J’ai bien aimé le lieu et leur vaisselle que j’ai trouvé très jolie. En ce qui concerne les prix, comptez 20 euros pour un plat savoyard. J’avais pris une croûte au fromage et aux tomates accompagnée de sa salade ( pour rappel, il n’est pas conseillé de prendre des crudités dans un restaurant par rapport à la toxoplasmose mais bon le lieu avait l’air propre).

Le Fer à Cheval

Une vue magnifique sur le Mont-Blanc ! Quant au lieu, c’est assez élégant mais alors la cuisine nous avons été assez déçus. Je pense qu’on paye surtout la vue. J’avais pris le plat du jour : pintade et pâtes spaetzle (ok, ça n’est pas une spécialité du coin) mais bon c’était sec et fade ! Je me suis dit qu’ils allaient se rattraper sur un café gourmand bien fourni : raté. En somme, si vous voyez que vous êtes mal placés (cf. la vue) et bien allez ailleurs. Néanmoins, je souligne le fait que le personnel est très sympathique.

Bighorn bistrot & bakery

Il fallait bien qu’on change un peu des spécialités savoyardes hihi. En tout cas, la décoration est vraiment jolie, j’ai beaucoup apprécié et le plafond est haut. Il s’agit d’un lieu bien sympa pour manger où le personnel est très cool. Je ne vous le cache pas, c’est tout de même plus un bar qu’un restaurant mais nous, nous y avons été le midi ! Il n’y avait pas grand monde, nous avons pu choisir notre place et profiter pleinement de la dégustation ! Les burgers sont très bons et le pain est moelleux (très agréable en bouche). Si vous avez envie de changer du restaurant savoyard touristique et d’être dans un endroit convivial, je vous conseille fortement d’y faire un tour.

La tablée

Pas super mais pas mauvais, il faut dire qu’il est situé dans une rue à restaurants touristiques collés les uns aux autres tels des cantines géantes. Nous avons opté pour une formule déjeuner : poulet/frites (congelées) et boule de glace. Les tables sont assez serrées, le personnel enchaîne les commandes, c’est clairement un restaurant à touristes (ce que nous sommes). Vous pouvez y aller pour les petits prix (et encore) ou dans l’idée de manger “classique” sans attendre quelque chose de waou. Finir notre séjour sur ce restau… ça n’est pas amère mais disons que sans plus, peut-être parce que cela sonnait aussi la fin des vacances (oooOoh).

Partager