Athènes en 1 jour : city break express !

Athènes en 1 jour : city break express !

01/11/18

City break express !

Nous avons profité de notre break à Santorin pour faire un saut à Athènes avant de repartir pour Paris. Nous sommes arrivés le matin vers 11h00 à notre hôtel et repartis le lendemain vers 12h00 pour rejoindre l’aéroport.
Pour information, le prix du trajet pour un aller simple aéroport/centre ville coûte 10 euros. Sachez que vous avez la possibilité d’acheter l’aller-retour au prix de 18 euros et donc de faire une économie de 2 euros (youpi). Le trajet est assez long (45 minutes) mais direct en empruntant la ligne 3 du métro. Vous pouvez aussi prendre le bus et le taxi : l'aéroport est plutôt bien desservi.

Premières impressions de la ville

Nous n’avons pas eu de chance lors de ces vacances puisque nous avons reçu la veille pour le lendemain, un mail de la part de Booking, nous indiquant que notre hôtel était fermé. Nous avons donc choisi au dernier moment quelque chose. Pour information, Booking nous a remboursé par la suite la différence de tarification : je salue le geste commercial.
Bref, nous avons atterris à l’Hôtel Marina, un hôtel classique proche de la station Omonia. Bon, le restaurant et room service étaient fermés, on a eu une chambre lit jumeaux au lieu d’une chambre lit double (alors que le tarif n’est pas le même), le sèche cheveux ne fonctionnait pas mais le personnel était agréable. En terme de localisation, nous étions proche du centre, dans le quartier où les réfugiés sont hébergés. Je ne vous cache pas que le quartier respirait la misère. On ne s’attendait pas à voir autant de pauvreté. La ville aussi n’est pas dans un très bon état. Il y a des tags partout ; on a l’impression d’être dans une ville désaffectée. Il y a tout de même des graffiti jolis dans des recoins de rues qui sont de véritables oeuvres “street art”.

TagFace à l'hôtel

metroTag rue

Découverte des vestiges antiques

Proche de l’Acropole, vous avez des meutes de chats qui en disent long sur la propreté des lieux. Je n’ai rien contre les animaux mais ça fait un drôle d’effet de voir grouiller des chats. Ils viennent même à vos pieds quand vous mangez au restaurant = pas top. Ce qui était aussi le cas à Santorin.
Cela étant dit, les lieux touristiques sont entretenus et ils peuvent l’être ! Les tarifs pratiqués sont élevés. Comptez par exemple 20 euros pour visiter l’Acropole ! Il y avait foule le jour de notre venue, on s’est contenté du point de vue non loin du site pour pouvoir l’admirer. Par contre, nous avons visité le Temple de Héphaïstéion ; c’était grandiose. J’en profite pour vous conseiller de consulter le site monumentasthenes qui répertorie les tarifs d’entrées des monuments/musées. Nous avons beaucoup apprécié la visite car il y avait aussi une partie “musée”. On a vu de belles statues grecques ! Sur le retour, nous sommes passés dans les quartiers de Psyrí et Gazi  qui regorgent de bars avec de sacrés look. Ca m'a fait penser au quartier de Camden town à Londres. Je vous laisse découvrir mes photos souvenirs ...

Portemonument

meute chatAcropole

Temple de Héphaïstéion Statues

Portrait GrecStatue grecque

Bar Athènes

Mon avis sur Athènes

Cible : Couple, amis, famille

Période la plus favorable : Toutes périodes de l’année après l’été doit être très chaud et la ville doit être plus fréquentée durant les vacances scolaires.

Activités : Visite de la ville et ses vestiges.

En chiffre :

  • A partir de 35 euros la nuit pour un hôtel petit budget
  • 3 euros pour un gyros (=grec)
  • Restaurants à tous les prix - budget plus modéré que Santorin
  • 20 euros pour visiter l’Acropole

Les +

  • La beauté des monuments
  • Le grand choix de restaurants
  • Les boutiques souvenirs pour des cadeaux de dernières minutes

Les -

  • L’état des rues
  • Le traitement des ordures
  • Les prix pratiqués (trajet aéroport/centre ville et visites culturelles)

Ce que j’ai repéré pour vous :

Où dormir ?

Locations : Top 10 des appartements
Hôtels : Top 10 des hôtels

Où manger ?

Restaurants : Top 10 des restaurants


Partager
Laisser un commentaire